E.Coli

E.coli qu’est ce que c’est ?

Tout d’abord, "E.coli" n’est qu’une abréviation d’Escherichia Coli, Nom binomal , Escherichia étant le nom du genre et Coli de l’espèce.

Ensuite, Escherichia Coli est une bactérie (gram – pour les spécialistes), naturellement présente dans notre tube digestif comme dans celui de beaucoup de mammifère qui nous aide dans notre digestion des aliments.

Alors où est le problème me direz vous ?

Eh bien le problème ne vient pas de l’espèce Escherichia Coli mais d’une souche (O 104 : H4) de cette espèce comme il en existe probablement des centaines voir des milliers.

La plupart sont inoffensives et cohabitent dans notre « écosystème » digestif.

Le soucis c’est que c’est une bactérie qui, comme toutes les bactéries, se multiplie vite quand les conditions sont optimales : 30min environ pour une division cellulaire.

Et qui dit bactérie, dit possibilité de mutation et d’adaptation rapide sous certaines conditions.

Les problèmes fréquents liés à E.coli sont lorsque ces bactéries se développent hors du tube digestif comme lors des infections urinaires par exemple. Cela s’explique soit par une souche particulièrement résistante qui va coloniser des terrains que ces cousines ne supportent pas, soit parce que le « terrain » de la personne a changé et offre des conditions plus favorables aux bactéries de type E.Coli.

 Par contre, ce que l’on entend actuellement dans les médias :

              - Une « épidémie » nous dit-on, euh… un mort à ma connaissance en France, je vous laisse juge du pourquoi de l’emploi de tels mots…

              - Une alerte qui a commencé sur les légumes frais : graines germées, concombres, pour en fait finir sur des steaks hachés. Le résultat a été de détourner les consommateurs des fruits et légumes frais (source de minéraux et vitamines essentiels à la santé) pour des produits cuits ou préparés (source de bien des maux et maladies chroniques). Je souligne au passage que l’industrie agro-alimentaire s’enrichit beaucoup plus avec des aliments préparés qu’avec des produits frais, et que l’industrie pharmaceutique aussi d’ailleurs.

              - Une bactérie résistante à 8 classes d’antibiotiques ! et selon les spécialistes qui ont décodé son génome, cela serait impossible naturellement…

Seulement voilà, j’attends toujours l’annonce de leur super antibiotique ou du vaccin miracle qui doit dormir dans le coin d'un labo, mais avec un mort, c’est malheureux à dire, mais ils ne feront pas leur beurre avec ça.

Alors attendez vous à un retour de la « bactérie tueuse » ou de sa cousine plus contagieuse cette fois !

Mais pour info, si votre flore est bien équilibrée (chose rare de nos jours) une bactérie « étrangère » à beaucoup plus de mal à s’y faire une place. Par contre, après des antibiotiques ou des boissons tel que le coca, la place est plus nette… (Attention, je ne dis pas là que les antibiotiques sont inutiles).

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Eschscholzia (pavot de californie)Entrez dans le monde passionnant de la Naturopathie...

Profitez  également de -10%

avec le code NAT2019 pour toute première commande

sur notre boutique !

 

Curcuma reine pres Vitamine c acerolaVitamine d3 vegetaleOptimagnesium